Rallye Tout Terrain - Championnat de france

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Rallye Dunes et Marais 2017

Envoyer Imprimer PDF

Le temps perdu ne se rattrape pas !

Pour cette 40ème édition du rallye Dunes et Marais, la fête s’annonçait sous les meilleurs conditions. Un plateau exceptionnel avec 140 partants, un temps radieux et plus d’une dizaine de pilotes en mesure de gagner.

Vendredi, les reconnaissances nous ont permises de découvrir un parcours très rapide et assez peu variés. Beaucoup de champs déchaumés et une seule et unique spéciale avec des chemins et des bois : le terrain de jeu idéal pour nous. Samedi matin, la rosée tombée la nuit a rendu les chemins en herbe et les chaumes très très glissantes. Dans ces conditions, deux pilotes sortent du lot de part leur passé de pilote sur glace et leur position sur la piste : Laurent Fouquet et Jean Philippe Dayrault. Nous réalisons le 8ème temps à 11s du leader. Dans l’ES2, le terrain est toujours glissant et nous faisons de nouveau le 8ème temps. Dans l’ES3, nous remontons dans le classement avec un 2nd temps et nous remontons à la 3ème place du scratch. Dans le 2nd tour, les écarts sont infimes mais nous n’arrivons pas à trouver un rythme suffisamment élevé pour passer devant. Nous faisons deux fois le 5ème temps et un 3ème temps dans l’ES6. Le bilan de la 1ère journée n’est pas des meilleurs : nous sommes 3ème à 31’9s du leader, à 22’2s du 2nd et nous avons que 0’2s d’avance sur le 4ème. Au cours de la soirée, nous analysons, nous regardons les vidéos et nous essayons de comprendre pourquoi nous ne sommes pas dans le coup pour la victoire.

Dimanche matin, nous sommes tous à égalité en termes de position sur la piste. Nous partons très fort malgré des conditions de piste très glissantes. Nous exploitons le terrain à 100% et nous faisons le 2nd temps à 2’5s. Dans l’ES8, Laurent Fouquet rétorque et frappe un grand coup en nous mettant 8’6s. Dans l’ES9, nous faisons tous jeu égal à 0’6s. 

Dans le 2nd tour, nous attaquons plus fort et nous revenons à 14’3s du second. Dans l’ES10 qui se déroule dans les bois et sur une piste très bosselée, nous frappons très fort en reléguant le 2nd à 10’8s. Au départ de la dernière spéciale, nous sommes séparés de 3’5s. Chacun y va de son jeu d’intox pour faire monter la pression sur l’un ou l’autre. Sur 3.650km sans grande technicité, il est difficile de reprendre ce temps mais chacun peut faire une erreur.

Nous attaquons fort mais nous faisons 2 petites erreurs sur des freinages trop tôt. Rien de grave mais on ne revient pas sur le 2nd et on échoue finalement à 5’4s au scratch sur 2nd et 17’4s du leader. 

Le week-end reste positif avec un podium et une remontée à la 3ème place du championnat.

Encore merci de votre soutien sans lequel rien ne serait possible ! 


Mise à jour le Vendredi, 29 Décembre 2017 10:29